Compte tenu de l’apparition de variantes du SARS-CoV-2 potentiellement plus transmissibles, de nouvelles règles du protocole sanitaire sont mises en place au collège Simone de Beauvoir à Crolles à compter du lundi 22 février 2021


 

VERSION TEXTE

1/ Le port du masque chirurgical ou grand public ayant une capacité de filtration de 90% (ancien masque grand public de catégorie 1) est obligatoire dans les espaces clos comme dans les espaces extérieurs de l’établissement scolaire. Les masques maison ne sont plus acceptés.

2/ Organisation de l’accueil des élèves au niveau de la demi-pension.

Nouvelles dispositions de la salle : limitation des brassages par niveau de classe. Chaque rangée sera affectée à un niveau de classe. Les élèves mangeront toujours en quinconce. Chaque rangée sera séparée par 2 mètres  de distance. Il sera demandé aux élèves de remplir, régulièrement, une fiche (tracing contact) et de la remettre chaque fin de semaine soit à la vie scolaire, soit à la sortie de la cantine.

Les tables seront désinfectées à chaque passage d’élèves.

Avant chaque rentrée au self les élèves se laveront les mains.

Du gel hydro-alcoolique est mis en place à la sortie du self.

De nouveaux marquages au sol pour organiser les files d’attente et maintenir une distance entre les élèves au moment du repas

3/ Service des repas :

Lorsque l’élève se dirige dans la salle à manger, l’élève garde son masque même quand il est assis. Celui-ci sera ôté seulement pour consommer le repas.

Le masque devra être replié sans contact extérieur/intérieur (ne pas le rouler) et stocké dans une pochette individuelle

Il est demandé à chaque élève d’apporter une gourde. Le remplissage de la gourde peut se faire soit aux toilettes, soit au robinet avant de prendre son plateau (gel hydro-alcoolique obligatoire avant de se servir).

4/ Tracer – Tester – isoler

Les  élèves identifiés comme contacts à risque ne sont pas accueillis dans le collège jusqu’au résultat négatif d’un test RT-PCR ou antigénique réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé. Les responsables légaux des élèves doivent attester sur l’honneur de la réalisation du test et du résultat négatif de celui-ci.

En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire est maintenue jusqu’à sa production et pour une durée maximale de 14 jours.

Si l’élève fait l’objet d’un test positif, il se conforme aux prescriptions de L’ARS ou de la CPAM.

S’agissant des variantes sud-africaine et brésilienne, les règles sont renforcées

Le retour à l’école ou à l’établissement se fait, sous réserve de la poursuite du respect strict des mesures barrières et du port rigoureux du masque pendant une période de 7 jours.